Joindre l’utile et l’agrèable

J’ai trouvé un moyen de rendre les taches ménagères agréables, comme la vaisselle. C’est vrai, c’est un peu triste, on se retrouve, toute seule, face à notre évier, à frotter. Il m’arrive souvent de faire le ménage en petite tenue ou même toute nue, sous mon petit tablier blanc. C’est toujours plus agréable pour la personne qui nous accompagne et c’est subjectif. Donc, je me retrouve à faire ma vaisselle, toute nue sous mon petit tablier, les fesses bien cambrées et je sens des mains bien chaudes me caresser mon fessier. Je ferme les yeux, je me cambre d’avantage et j’apprécie ce moment. D’un coup je sens sa langue qui me fouillait entre mes petites lèvres, je la sens sur mon clitoris jusqu’à mon petit trou. Je commence à avoir du mal à faire cette vaisselle. Ce petit coquin, profite de la situation et joue avec ses doigts en passant d’un trou à l’autre,  j’en ai des frissons. Puis il frotte son gland tout doux et chaud contre ma petite chatte, je me sens toute mouillée et ça m’excite d’avantage. Il m’attrape par les hanches et me pénètre tout en douceur. Son souffle s’active, je sens sa respiration dans mon cou, je tourne la tête et je l’embrasse langoureusement. Ses va et viens accélèrent, plus vite, plus fort, quel délice!!! Il me caresse les seins en même temps, et je remue mes fesses sur son sexe. Ce fût trop bon, je n’ai pas réussi à finir ma vaisselle mais j’ai passé un moment intense, fort en émotion ! Maintenant quand je fais ma vaisselle ou autre tache ménagère, j’attends un partenaire qui me dévorera du regard et finira par me déguster, quel programme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.