Jouissance au parc d’attractions

Sexe au parc d'attraction
Ce jour-là, j’étais invitée a une petite fête chez des amis, c’est là que je l’ai retrouvé un copain de longue date, que j’avais perdu de vue. Entre nous il ne s’était rien passé de très sérieux, nous étions encore au lycée, puis nos chemins se sont séparés. Sept années se sont écoulées et jamais nous avons eu l’occasion de nous revoir.

Aujourd’hui, il est là devant moi et je le trouve plus charmant qu’à l’époque, il me sourit, me fait un petit signe de la main. On ne peut pas dire qu’il se jette sur moi ! Tout en discutant avec les invités, je l’observe du coin de l’œil mais le plus discrètement possible.

Le voilà qui s’approche, mon cœur s’accélère, je sens le rouge me monter aux joues. Il a pris beaucoup d’assurance avec ces années ! La discussion est entamée, je suis sous le charme, il faut que je le retienne auprès de moi. Nous parlons de tout, nous remémorons nos « années lycée », nos sorties entre potes, nos flirts, bien que tout ceci soit très banal, je bois ses paroles, il me trouble, j’essaie de garder le contrôle de mon corps et de ma voix. Il se rapproche un peu plus, son bras effleure le mien, puis il me prend la main, mon cœur s’accélère, au fil de notre dialogue sexy,  je sens que mon petit string se mouille peu à peu.

Nous venons à parler de notre travail, il m’apprend qu’il travaille à Disneyland en attendant un emploi dans une banque. Il est l’un de ces personnage déguisé, cela m’amuse. A moi de lui dire ce que je fais et bien que je n’ai aucune difficulté à avouer que je suis désormais hôtesse de téléphone rose, là c’est différent. J’hésite, et puis je le lui avoue. Il trouve cela très drôle ! Il veut que je lui raconte, je vois une petite lueur coquine dans ses yeux.

Nous allons devoir nous séparés, la fête prend fin. Il m’accompagne à ma voiture et m’invite à passer le voir samedi au parc d’attractions. J’accepte, je lui demande comment le reconnaitre puisqu’il ne m’a pas donné de précision sur le personnage qu’il représente. « A toi de me retrouver dit il en souriant ». Pendant le trajet, je pense à lui, à ce regard coquin qu’il avait en m’invitant. Des idées les plus osées me traversent l’esprit.

Mon métier fait certainement que maintenant à la moindre idée d’un rendez vous, d’une rencontre, les fantasmes les plus fous m’envahissent. Plusieurs fois durant la semaine, j’ai mis en place des scénarios plus coquins les uns que les autres.

Le jour J, je me suis habillée de façon très sexy et me voilà dans ce parc immense, rempli de personnages déguisés. Je tente de faire des approches à chacun d’entre eux de manière très appuyée, lors de photos que je prends d’eux, je leur fais des sourires coquins. Pour le moment, je suis incapable de dire derrière quel personnage se cache l’homme de mes désirs.

Ayant aguiché la moitié des personnages du parc, je décide d’aller me promener dans la grotte d’Aladin, il est tard et il il commence à faire  sombre, il y a pour seul éclairage la lumière des vitrines. Et c’est là que j’ai senti des mains me mettre un bandeau sur les yeux, et une voix qui me dit qu’il m’a suivie toute la journée et que de me voir aguicher ses collègues les uns après les autres l’avait excité.

Il attendait avec impatience que je me rende dans un endroit un peu isolé. Ses mains commencent à parcourir mon corps, je me laisse faire. Il se tient toujours derrière moi et je peux sentir contre mes fesses une  belle bosse !!!  Je me cambre pour le sentir encore plus contre mon corps brulant de désir. Mais il ne s’arrête pas là, il relève ma petite jupe, je peux sentir son membre dur et chaud se glisser entre mes fesses, ses mains expertes et baladeuses commencent  à courir  sur mes seins, je ne me retiens pas. Je respire de plus en plus vite, puis une de ses mains est venue caresser mon clitoris et après une séance de douce torture, nos orgasmes se font entendre à l’unisson je peux sentir son sperme couler le long de ma raie, tandis qu’il me fait lécher ses doigts humides de ma cyprine, preuve de mon orgasme.

Mon bandeau s’enlève et je regarde avec envie mon ami déguisé en Aladin, nous sommes restés  toute la nuit dans le parc à nous retrouver le plus coquinement possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.